CONSEIL N°3 : Sauvegarder les données

En cas de défaillance du système d’information, la possibilité de restaurer des données peut préserver et même sauver l’activité de la PME. La sauvegarde des données est le moyen le plus efficace de se protéger des logiciels malveillants. En effet, l’entreprise pourra poursuivre son activité en restaurant les données professionnelles. 
Cette sauvegarde doit également se faire en dehors de l’entreprise dans l’éventualité d’une attaque complète du système d’information ou d’un sinistre dans vos locaux (incendie, dégât des eaux, vol, etc…). 

Dans un premier temps, il faut savoir ce qui doit être sauvegardé. 
Trouver les bons fichiers, déterminer leur degré de confidentialité, leur nature et leur taille. Avant d’adopter une stratégie de sauvegarde, il faut se poser plusieurs questions : 
–       Les documents sont-ils stockés sur le serveur du siège de l’entreprise ?
–       Dans d’autres locaux ? 
–       Sur les ordinateurs portables de vos collaborateurs ?

Qu’est-ce que l’externalisation de vos données ?

Ce moyen consiste à sauvegarder vos données sur des sites distants. Elles sont ensuite conservées dans des centres d’hébergement (ou data center) certifiés et ultra sécurisés (sous surveillance physique et vidéo 24h/24 7j/7). En cas de sinistre, l’externalisation permet de prévenir les pertes de données.
Dans le cadre du RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) les entreprises ont dans l’obligation de savoir où se trouve leurs données mais également si la législation du pays d’hébergement sur la protection des données est conforme au RGPD. Le plus simple étant un hébergement en France.
Microsoft a ouvert, fin mars 2018 quatre centres d’hébergement à Paris et Marseille. 

Par ailleurs, il est nécessaire de tester vos sauvegardes afin de vérifier que le système mis en place fonctionne correctement. Une fois configuré, l’automatisation va permettre une sauvegarde régulière sans intervention humaine. 

Après avoir fait tout cela, il est essentiel d’instaurer des procédures strictes pour tous vos collaborateurs : les clouds pour les particuliers et les clés USB ne sont pas des moyens de stockage suffisamment sécurisé !

N’hésitez pas à nous consulter afin d’effectuer un audit de votre sécurité informatique et que nous puissions vous proposer la solution la plus adaptée à votre entreprise. 

Prochain conseil : Cloud personnel pour le stockage de données professionnelles, rendez-vous le 25 mai.

Author sarah

More posts by sarah